Que représente le registre du personnel ?

Les entreprises prennent toutes les dispositions nécessaires pour favoriser la bonne gestion de leurs activités. Dans ce cadre, le registre du personnel fait partie des obligations légales à partir du moment où l'entreprise embauche un salarié. À cet effet, il est utilisé par tous les acteurs de l'entreprise quelque soit le contrat décroché par ces derniers. Même les stagiaires sont notifiés dans ce registre du personnel. Cet article vous présente alors le registre du personnel et son utilité pour les entreprises.

Que désigne-t-on par registre personnel ?

Le registre unique du personnel est un registre ou un fichier conservé par l'employeur. Pour en savoir davantage, vous pouvez visiter le site https://www.gestion-des-ressources-humaines.fr/. En effet, ce document sert à mettre à jour la liste des employés d'une entreprise et comprend certaines informations réglementaires très importantes pour la gestion sociale. Chaque établissement se doit d'avoir un registre du personnel. Alors, un employeur qui détient plusieurs établissements doit nécessairement créer un registre du personnel pour chacun d'eux. Par ailleurs, il n'y a pas un formulaire imposé pour les registres du personnel. L'important est que ces derniers contiennent toutes les informations requises selon l'ordre d'embauche. Cependant, au format papier, un seul registre du personnel peut devenir un document volumineux. Il est alors recommandé d'avoir un registre du personnel sous forme numérique. C'est un moyen pour protéger le document contre la détérioration durant son existence.

Quelles sont les informations portées par un registre unique des employés ?

Le registre unique des employés contient une variété d'informations importantes. C'est grâce à elles qu'il est possible d'identifier les employés d'une entreprise. On peut citer pour chaque employé : le nom et le prénom, la nationalité, l'année de naissance, le sexe, l'emploi, la qualification, les dates d'entrées et de sortie de l'établissement. Cependant, lors d'un contrôle, ce document doit servir aux agents de l'État. Aussi, l'employeur doit conserver le registre du personnel de son établissement pendant 5 ans après le départ d'un employé ou d'un stagiaire de l'organisation.